embed embed share link link comment comment
Embed This Video close
Share This Video close
bookmark bookmark bookmark bookmark bookmark bookmark bookmark bookmark bookmark bookmark bookmark bookmark
embed test
Rate This Video embed
Tags For This Video tags
rate rate tags tags related related lights lights

Qu’entend-on par cybercriminalité, cybersécurité ?

La cybercriminalité est une criminalité invisible. Aujourd’hui, la cybercriminalité par rapport à la criminalité traditionnelle est caractérisée par l’utilisation de moyens technologiques et de processus pour mettre à mal à un certain nombre d’entreprises. Il existe deux types de cybercriminalité, celle ciblant plutôt l’entreprise avec des attaques de type « DDos ». Il existe également des attaques Ddos associées à de l’ingénierie sociale. L’autre cybercriminalité, celle qui touche les particuliers avec des attaques sur les mobiles, sur les ordinateurs personnels. En 2012, on a pu voir des attaques de type « rançongiciel ». Le principe de ces virus : bloquer votre ordinateur. Pour le débloquer, il vous est demandé une rançon.

Dans cet environnement incertain, comment une PME ou une Grande Entreprise peut-elle être avertie qu’une attaque est en-cours ? Comment cette attaque peut-elle se propager à l’intérieur de l’entreprise ? En règle générale, le cybercriminel cible une personne en priorité. Quel poste occupe-t-elle, quels sont ses hobbies, ses centres d’intérêts….pour pouvoir commencer à cibler son attaque. Le hacker transmet alors par mail un cheval de troie par exemple, virus qui va contaminer la machine du collaborateur pour pouvoir pénétrer le réseau et ensuite envoyer un certain nombre d’actions permettant le contrôle de certains serveurs stratégiques de l’entreprise. Les grandes entreprises comme les services publiques n’ont pas les moyens aujourd’hui de savoir à quel moment l’attaque a commencé. Elles disposent d’outils techniques importants pour minimiser les attaques mais leur erreur aujourd’hui est de ne pas sensibiliser leur personnel à ces attaques.

Quel est le but de ces attaques ? Le contenu ou simplement nuire ? Selon Jean-François Beuze, tout dépend de la taille de l’entreprise et du nom. Sur des grands entreprises, les hackers qui lancent ces opérations ciblent le contenu.

L’avènement du cloud et la sécurité autour du cloud sont des facteurs importants à prendre en compte pour les entreprises. De nouveaux risques apparaissent et les entreprises doivent redoubler de vigilance. Que peut-on mettre dans le cloud et que ne faut-il pas intégrer pour se prémunir contre les opérations de cybercriminalité ?

 Jean François BEUZE, la cybercriminalité

Jean François BEUZE, la cybercriminalité

Invité : Jean-françois Beuze, Président SIFARIS

Animateur IT le Mag : Thierry Guenoun, CEO de NeedIT

Production : Bernard Berge & Franck Herbault (Yodise tv)

Réalisation : Bernard Berge (Yodise TV)

Rédaction : Franck Herbault

Date de publication : 30 avril 2014