embed embed share link link comment comment
Embed This Video close
Share This Video close
bookmark bookmark bookmark bookmark bookmark bookmark bookmark bookmark bookmark bookmark bookmark bookmark
embed test
Rate This Video embed
Tags For This Video tags
rate rate tags tags related related lights lights

Corporate venture et innovation

Le corporate venture : une tendance forte ! Quels avantages pour une PME ?

Le corporate venture est une pratique de plus en plus fréquente au sein des grands groupes. Le principe : prendre une participation minoritaire dans des structures présentant un intérêt stratégique pour le groupe et favoriser le développement de synergies, identifier de nouveaux marchés, proposer des innovations… Un mode de financement atypique où le groupe industriel se substitue au professionnel de l’investissement pour prendre en main son avenir.

Apparu dans les années 2000, le corporate venture trouve un engouement depuis quelques années (environ 900 corporates ventures dans le monde). Mais alors pourquoi cette évolution ? Selon Jean-Marc Bally Managing Director chez Aster Capital, les cycles d’évolution s’accélèrent et les corporates ont une forte volonté d’accéder plus rapidement aux innovations. Toujours selon Jean-Marc Bally, le corporate venture devrait être un complément au financement classique en capital risque. Aujourd’hui, le corporate venture est plutôt un mode alternatif de financement compte tenu de la faible performance liée au capital risque.

Toutefois, Jean-Marc Bailly rappelle que la principale fonction du corporate venture est de faire émerger des tendances. C’est un formidable « révélateur » pour les corporates des possibles impacts qui les attendent sur leur marché. Dans ce contexte, quel est le positionnement d’Aster Capital ? Quels bénéfices pour les PME ?

Invité : Jean-Marc Bally, Managing Director chez Aster Capital

Animation Well Cash : Antoine Fléchais, Responsable finance d’entreprise chez Provadys

Production : Franck Herbault, Bernard Berge (Yodise TV)

Réalisation : Bernard Berge (Yodise TV)

tags : corporate venture, innovation, rupture technologique

Présentation de l’invité : Jean-Marc Bally est Managing Director chez Aster Capital. Il travaille depuis 13 ans dans le domaine du corporate venture. Il a débuté en juin 2000 au sein de Schneider Electric, dans la structure qui s’appelait à l’époque Schneider Electric Ventures. Cette structure, à la base composée de 2 personnes, s’est « staffée » et structurée au fil des années et la société de gestion a été agréée par l’AMF en 2002.

 

Présentation de la société Aster Capital :

Aster Capital est un acteur majeur du capital-risque européen sponsorisé par Alstom, Solvay, Schneider Electric et le Fonds européen d’investissement. Aster Capital est un investisseur en capital-risque spécialisé dans le secteur des « cleantechs ». L’entreprise accompagne des start-up innovantes en finançant leur essor et investit en fonds-propres dans des entreprises à très fort potentiel de croissance, répondant à des problématiques énergétiques et environnementales globales. Les équipes se situent en Europe, en Amérique du Nord, en Chine, en Israël et au Japon. Elles gèrent deux fonds actuellement pour un montant total sous gestion de 160 m€. Aster Capital met  à profit les atouts de ses sponsors industriels pour accélérer le développement des entreprises financées en favorisant notamment la signature de partenariats technologiques ou commerciaux avec Alstom, Solvay et/ou Schneider Electric.