embed embed share link link comment comment
Embed This Video close
Share This Video close
bookmark bookmark bookmark bookmark bookmark bookmark bookmark bookmark bookmark bookmark bookmark bookmark
embed test
Rate This Video embed
rate rate tags tags related related lights lights

Recrutement, médiation, coaching ?

Aujourd’hui, le rôle d’un cabinet de recrutement ne peut plus se limiter à la seule recherche de candidats correspondant le plus fidèlement possible à un profil demandé par une entreprise. Quel lien peut-il y avoir entre le recrutement, la médiation et la coaching ?

C’est ce que démontre Benjamin GIRARD, executive manager et associé du cabinet SYNAUDIT. En effet, il s’agit pour lui de créer un lien et une communication positive entre les parties prenantes. Il agira ainsi comme un médiateur, voire un « entremetteur ». Cette approche innovante du recrutement va concerner aussi bien les candidats que l’entreprise.

Pour ce qui est des candidats, il s’agira tout d’abord de les motiver. Ils sont souvent déconnectés des réalités du marché du travail que ce soit au plan des salaires ou au niveau des expériences attendues. Certains se remettent en question et souhaitent sortir de leur domaine pour aller vers « du nouveau ». C’est dans ce contexte que le recruteur va devenir médiateur voire « coach ». Il aidera alors le candidat à se poser les bonnes questions : qu’est-ce que je peux apporter à une entreprise et qui peut être intéressé par cela ? Est-ce que cela correspond à l’offre ? Le recruteur-coach va ainsi préparer le candidat à justifier en quoi il peut répondre aux attentes de l’entreprise. Il aura également un rôle important pour éviter à certains candidats de poser les mauvaises questions en entretien (combien de jours de vacances ? une demande de salaire totalement inadaptée au poste, …). Il s’agit notamment de jeunes candidats appartenant à la « génération Y » dont les besoins et attentes sont en déphasage avec le mode de fonctionnement de l’entreprise.

A l’égard de l’entreprise, le consultant s’efforcera de justifier l’intérêt d’un profil atypique. De mettre en valeur un « candidat mystère » qui ne soit pas un clone tel que l’entreprise le recherche habituellement. Il s’agira alors de démontrer l’intérêt d’une prise de risque maîtrisée par rapport aux prérequis (formation et/ou expérience) et de valoriser les « plus » cachés de tel candidat. Par exemple, les valeurs que peut apporter un sportif comparativement à un spécialiste d’Excel.

Invité : Benjamin Girard, Cabinet Synaudit

Animateur Human Research, fondateur du cabinet Human First

Production : Franck Herbault & Bernard Berge Yodise TV

Réalisation : Bernard Berge (Yodise TV)

Rédaction : Franck Herbault, Yodise TV

Click to access the login or register cheese