embed embed share link link comment comment
Embed This Video close
Share This Video close
bookmark bookmark bookmark bookmark bookmark bookmark bookmark bookmark bookmark bookmark bookmark bookmark
embed test
Rate This Video embed
Tags For This Video tags
rate rate tags tags related related lights lights

La qualité de vie au travail

La qualité de vie au travail : coûts ou profits pour l’entreprise ? Toute entreprise possède un patrimoine immatériel qui pourrait s’approcher de la notion de goodwill. Celui-ci se mesure par la différence entre la valeur comptable de l’entreprise et sa valeur sur le marché, c’est-à-dire ce qu’un investisseur est prêt à payer pour l’acquérir. Cette valeur sur le marché dépend de la capacité de l’entreprise à se développer, en s’appuyant sur sa notoriété, son image de marque et les savoirs-faire de ses salariés. Elle dépend également :

–          De la stabilité du personnel (meilleur partage des valeurs de l’entreprise, maîtrise des savoirs faires, bonne connaissance du marché et des clients)

–          De sa motivation donc de son engagement

–          De la qualité du management

–          De l’ambiance

Thierry GAUTRET de la MORICIERE, expert en management de la qualité de vie au travail, nous confirme que toute action visant à améliorer l’un ou l’autre des aspects évoqués ci-dessus aura non seulement un impact positif pour les salariés, mais se traduira en termes de gain pour l’entreprise.

Par exemple, une étude l’ANACT montre que les bénéfices pour l’entreprise peuvent représenter une diminution de 50% de l’absentéisme et de 7% du turn-over. Une étude publiée dans la Harvard Business Revue montre que des salariés heureux au travail sont plus productif de 30% et vendent 37% de plus. Plus globalement, l’amélioration de 20% de la qualité de vie au travail peut se traduire par une augmentation des résultats financiers de 40%.

A contrario, ne pas se préoccuper de la qualité de vie au travail peut représenter un coût induit équivalent à 7% de la masse salariale. Et lorsqu’on sait que 50% des journées d’absenteisme sont dues au stress, ne pas s’en préoccuper relève d’une mauvaise gestion de l’entreprise.

Repérer et éliminer des situations dégradées, ouvrir les possibilités d’expression des salariés, améliorer l’égalité professionnelle sont autant de sources d’économie. Par exemple, Thierry GAUTRET de la MORICIERE évalue qu’une PME de 300 personnes avec un CA de 300 millions d’euros subit un coût caché d’environ 800 000 Euros avec un turn-over moyen de 12% et un absentéisme moyen de 7%. Grâce à des actions visant à améliorer la qualité de vie au travail, 400 000 Euros peuvent être économisés.

Il est donc bien démontrer que tout le monde y gagne.

Invité : Thierry GAUTRET de la MORICIERE, Cabinet Feelzen Conseil

Animateur Human Research, fondateur du cabinet Human First

Production : Franck Herbault & Bernard Berge Yodise TV

Réalisation : Bernard Berge (Yodise TV)

Rédaction : Franck Herbault, Yodise TV

Date de parution : 01 juillet 2013

tags : qualité de vie, stress au travail

Présentation de la société :

Feelzen Conseil s’adresse aux organisations qui souhaitent développer une politique de ressources humaines active d’amélioration de la performance en utilisant les derniers outils qui font le succès des leaders. Nous possédons une double expertise dans la Prévention des Risques Professionnels (habilitation IPRP) et dans la direction d’entreprise à dominante achats (17 années d’expérience). Ainsi nous vous proposons des solutions éprouvées d’amélioration de la qualité de vie au travail et spécifiques aux environnements stressants à forte composante financière et sous contrainte de temps (négociations difficiles, budgets serrés, calendrier chargé, voyages fréquents, objectifs ambitieux…).