Currently Browsing: Par-delà les frontières

Réseau social international

Réseau social international

Le problème du commerce international en France est avant tout un problème culturel avant d’être un problème économique. Quel moyen a-t-on pour faire évoluer les choses ? Il faudrait selon Vincent Lalu, utiliser un réseau social international, levier de plus en plus puissant et c’est pourquoi il travaille actuellement avec d’autres sur ce projet. Il est nécessaire de créer ou recréer tout d’abord un lien basique entre les personnes avant d’entrer dans le « business ». Créer une relation de convivialité entre individu en premier lieu est primordial et préférable à une relation entre un individu et une personne morale. Quelle langue sera utilisée dans ce nouveau réseau social international ? Ce réseau à destination des français, (suite…)

Read More

Chambre de Commerce Internationale : l’apport aux entreprises

Chambre de Commerce Internationale : l’apport aux entreprises

Que peut apporter aux entreprises  la Chambre de Commerce Internationale ? François Georges, délégué  général du comité national français de la Chambre de Commerce Internationale, indique que cette organisation défend d’une part les intérêts au niveau mondial des entreprises auprès des organisations gouvernementales et leur propose aussi d’autre part des services en mettant à leur disposition des règles, des outils … La Chambre de Commerce Internationale propose par exemple aux entreprises des INCOTERMS : cet outil permet de contractualiser  à l’International en utilisant les termes appropriés pour tenir compte des obligations et des droits respectifs de chacune des parties. Un autre outil : le contrat modèle ICC de vente internationale qui (suite…)

Read More

Améliorer son anglais professionnel

Améliorer son anglais professionnel

La pratique de l’anglais est de plus en plus indispensable dans le monde professionnel. Il est logiquement nécessaire, dans un premier temps, de consolider ses bases d’anglais, comme le conseille Patricia Levanti, experte dans l’apprentissage de l’anglais professionnel  : il faut se focaliser sur les pièges (utilisation de check list existant dans des ouvrages ou sur Internet). Pour maîtriser l’anglais oral (écoute et conversation), partie beaucoup plus difficile que l’anglais écrit, il faut « écouter » et pour cela écouter tous les jours 20 minutes d’anglais, de manière très régulière et de préférence des sujets vous intéressent (suite…)

Read More

Dette publique : un poison et les solutions

Dette publique : un poison et les solutions

Tout français responsable devrait avoir une culture économique de base et comprendre en quoi la dette publique est un « doux poison ». C’est donc tous les français et notamment les dirigeants et acteurs de l’économie que Marc TOUATI, président de ACDEFI, a voulu sensibiliser et responsabiliser avec son dernier ouvrage : « Dictionnaire terrifiant de la dette ». La dette publique va atteindre prochainement 100% du PIB français. Est-ce si grave ? Non, si elle était détenue essentiellement par les français eux-mêmes, comme c’est le cas des japonais. Mais, elle est détenue à 70% par des fonds étrangers (anglo-saxons, européens, asiatiques, etc..) qui ont des exigences élevées.

La dette publique est un vrai poison pour notre économie car la charge des intérêts pèse (suite…)

Read More

Développement international : une opportunité à la portée de toutes les entreprises

Développement international : une opportunité à la portée de toutes les entreprises

Ce n’est pas une allégation : Venessa NEIL, présidente du cabinet AIM Azimut, en apporte les preuves à partir d’une enquête qu’elle a réalisée auprès de 150 entreprises françaises présentes à l’international. Les réponses nous apportent dix bonnes nouvelles qui ouvrent des perspectives optimistes :

1-      Un effectif global inférieur à 20 collaborateurs n’est pas n’est pas antonymique avec un développement international : c’est le cas de 60% des entreprises françaises à l international

2-      L’expérience ou l’expertise interne de l’international n’est pas indispensable au démarrage. C’est le cas de 60% des sondés. Mais 1 sur 2 s’est appuyé sur un consultant spécialisé, un peu comme un guide de haute montagne qui vous montre le bon chemin et vous évite les embûches.

3-      Les trois quarts des entreprises françaises à l international ne se contentent pas d’être présentes sur un seul pays. Au contraire, leur développement international s’effectue sur plusieurs pays simultanément qui ne sont pas forcément  comparables, ni proches géographiquement.

4-      Contrairement aux idées reçues, l’international peut être abordé dès la création de l’entreprise, notamment sur des marchés de niche.

(suite…)

Read More

La Guyane : opportunité de développement commercial ?

La Guyane : opportunité de développement commercial ?

Bien que département français depuis plus de 60 ans, la Guyane représente encore une bonne opportunité de développement pour des entrepreneurs français. C’est ce qu’explique Marie-Hélène DELAGE, fiscaliste, directrice du cabinet TANGOR FISCALITE.

Dans tous les secteurs il y a des niches à conquérir : industrie, commerce et services. Et d’ailleurs, la création d’entreprises locales l’atteste : 20% de croissance du nombre de créations contre de 3% en Métropole.

La question qui peut se poser est : vaut-il mieux « exporter » de France vers la Guyane ou s’implanter localement ? Dans le premier cas, l’avantage est lié au statut particulier de la Guyane qui permet à une entreprise française de bénéficier de l’exonération de TVA, comme si elle exportait hors communauté européenne. Mais le second cas est largement supérieur :

–        Un environnement local très facilitateur (appui de l’agence locale de développement, apport en fonds propres d’une société de capital risque, etc..)

(suite…)

Read More

La gouvernance : un outil pour toutes les entreprises

La gouvernance : un outil pour toutes les entreprises

La « gouvernance d’entreprise » n’est pas un concept à la mode réservé uniquement aux grandes entreprises. Tous les dirigeants et actionnaires de PME en font sans le savoir, comme Monsieur Jourdain, nous dit Emmanuel PICQ, avocat au cabinet Landwell & Associés. Mais il y a de nombreux avantages à la penser, l’organiser et surtout la faire partager avec l’encadrement.

D’un point de vue pratique, la gouvernance d’entreprise organise les relations entre les différents pouvoirs (actionnaires, dirigeants, administrateurs). Elle s’appuie d’abord sur le respect des règles de droit, mais aussi le respect de pratiques et de codes, et enfin des procédures de contrôles internes.

Cet « outil » comme l’appelle Emmanuel PICQ est tout aussi important pour la protection des dirigeants eux-mêmes, que des biens ou de l’entreprise. Il se révèle très utile dans certaines circonstances (succession, rachat, internationalisation).

Invité : Emmanuel Picq, avocat associé du cabinet Landwell & Associés

(suite…)

Read More

Internationalisation : quelle approche suivre ?

Internationalisation : quelle approche suivre ?

Forte de vingt années d’expérience dans l’Internationalisation, Élisabeth Frémaux partage avec nous son expérience dans ce domaine et nous prodigue des conseils. La maîtrise de la langue du pays avec lequel on souhaite travailler est essentiel : en effet, si la barrière de la langue disparait, il sera plus facile d’échanger et approfondir dans un second temps la culture et le mode de fonctionnement du pays cible. Il est nécessaire de bien se connaitre soi-même ainsi que l’entreprise pour laquelle nous travaillons pour ensuite écouter avec attention  notre interlocuteur. Élisabeth Frémaux nous expose des exemples de réussite et d’échec en nous en expliquant des raisons.

Invité : Élisabeth Frémaux, Executive Consultant Partner chez ATOEM Consulting

(suite…)

Read More

Réussir son internationalisation

Réussir son internationalisation

Spécialiste de l’International, Blaise Durand-Réville vient de publier un livre sur ce sujet : » Commerce et distribution, les chemins de la mondialisation » (guide opérationnel permettant aux distributeurs PME ou grands comptes de réussir leur Internationalisation) et aborde donc dans cette émission les grandes questions portant sur ce thème. Il partage avec nous ses expériences et ses réflexions. Il couvre tous les secteurs (de la distribution des grands magasins au e-commerce) ainsi que les différents pays dans lesquels il est plus ou moins facile de s’implanter. Il a donc sélectionné 59 pays qui pouvaient servir d’exemple et une douzaine de critères sociaux, économico – démographique ont été analysés. De manière générale, il faut dans un premier temps étudier le pays qui nous intéresse pour cibler les besoins de la clientèle. Par exemple, en Allemagne, les grands hypermarchés sont totalement dépassés mais très adaptés pour le Brésil ou l’Indonésie. Le e-commerce est parfait pour le Japon, mais totalement inadapté en Chine. Quelques conseils : ne pas s’installer dans un pays où la concurrence est trop forte, essayer de trouver un pays où vous être le premier dans le domaine choisi, rechercher dans le pays cible un co-investisseur local et entreprneur quand on n’a pas de moyens suffisants pour y aller seul.

Invité : Blaise Durand-Réville, Senior advisor / The Consumer Goods Forum

(suite…)

Read More

Se développer à l’International : quelles méthodes ?

Se développer à l’International : quelles méthodes ?

Une entreprise qui décide de se développer à l’International change de « visage » : la masse salariale n’est plus composée de salariés issus d’une seule culture ; il faut donc prendre ce facteur en compte et adapter  la langue utilisée ainsi que la manière de structurer les idées. En Asie par exemple, la façon de penser, de manager, de décider n’est pas la même qu’en France. Le mode fonctionnement français ne peut pas être transplanté dans un autre pays ; il faut créer un nouveau modèle adapté. La communication entre la direction en France et la filiale à l’étranger doit être étudiée minutieusement pour tenir compte des approches de chacun. Il est opportun d’envoyer dans le pays cible une personne qui s’imprégnera du marché local (produits ou services en expansion, techniques commerciales, structure juridique  …).

Invité : Simon Couderc, confirmed consulting engineer / Accenture

(suite…)

Read More

Entreprises, étudiants et formations à l’international?

Entreprises, étudiants et formations à l’international?

Qu’est ce qu’une bonne formation à l’international ? Pour répondre à cette question, nous recevons Sylvie Debièvre, directrice opérationnelle de deux écoles l’EFHC et l’EFHT. Une formation à l’international doit prendre en compte les contraintes du terrain et les préoccupations des professionnels.  Elle doit être délivrée par des experts de l’international qui soient à la fois riches d’une expérience importante mais également de bons pédagogues. Bien évidemment les formations en anglais sont nécessaires, d’autant que les élèves français ne sont pas les meilleurs sur ce point. Il faut également les inciter à partir à l’étranger lors de leur stage.

Toutefois la formation nécessite des certifications. Les étudiants doivent donc faire attention aux certifications et accréditations d’une école, et notamment l’inscription de ces formations au RNCP (registre national des certifications professionnnelles).

Invité : Sylvie Debievre, Directrice  EFHC et EFHT (suite…)

Read More