embed embed share link link comment comment
Embed This Video close
Share This Video close
bookmark bookmark bookmark bookmark bookmark bookmark bookmark bookmark bookmark bookmark bookmark bookmark
embed test
Rate This Video embed
Tags For This Video tags
rate rate tags tags related related lights lights

Start-up : L’innovation et les nouveaux usages en matière de financement

Le cabinet Sb Avocats a mis en place un nouveau modèle qui permet d’accompagner les start-up dans leur processus de levée de fonds. Ce nouveau dispositif nommé BSA AIR (accord d’investissement rapide). L’origine de cette innovation est un partenariat avec The Family, un accélérateur très actif en France. L’objectif de ce partenariat est de mettre en place un outil qui permette de réaliser rapidement une levée de fonds pour les start-up en phase d’amorçage. Finalement, quel est le contenu de cet outil ? Pour la start-up, il est nécessaire que la levée de fonds soit très rapide, économe et indolore. Il était nécessaire de supprimer tous les facteurs d’inerties que l’on trouve habituellement dans une émission d’emprunt obligataire ou dans une levée de fonds classique : l’intervention d’un CAC, le processus de la valorisation, la rédaction du pacte d’actionnaire et de toute la documentation liée.

Le BSA AIR s’apparente à un système connu qui est le BSA RATCHET. Le BSA RATCHET est un outil qui permet à un investisseur de corriger à la baisse son prix d’entrée lorsque survient un tour ultérieur qui s’effectue à des conditions moindre de ce qui était prévu. Cela reste un BSA attaché à une action qui permet de souscrire un nombre variable d’actions déterminé en fonction d’un événement ultérieur. Finalement si l’on veut se débarrasser de ces diverses problématiques, il suffit de déterminer dés le début un BSA qui permettra de souscrire un nombre variable d’actions en fonction d’un événement ultérieur.

La logique du BSA AIR est de déterminer un nombre d’action auquel aura droit un investisseur lors d’une prochaine valorisation, valorisation qui intervient en général lors d’un second tour auquel on appliquera un taux de décote. C’est le taux de décote qui permet à un investisseur de juger s’il a un intérêt ou non d’investir dans une start-up en phase d’amorçage. Toute le discussion va donc s’établir autour de ce taux de décote. La valorisation peut donc indirectement « ré-apparaître » à ce moment là. Comme le précise Sacha Benichou, de SB AVOCATS, il faut utiliser le système tel qu’il est construit.

Avec ce système, vous n’êtes pas encore actionnaire mais vous allez le devenir….

La suite des avantages du BSA AIR en Vidéo…

Sacha BENICHOU, SB Avocats. Le BSA AIR

Sacha BENICHOU, le BSA AIR

Invité : Sacha Bénichou, Associé du cabinet SB avocats

Animation Well Cash : Antoine Fléchais, responsable du département finance Provadys

Production : Franck Herbault & Bernard Berge (Yodise TV)

Réalisation : Bernard Berge (Yodise TV)

Rédaction : Franck Herbault

Date de Publication : 30 avril 2014