embed embed share link link comment comment
Embed This Video close
Share This Video close
bookmark bookmark bookmark bookmark bookmark bookmark bookmark bookmark bookmark bookmark bookmark bookmark
embed test
Rate This Video embed
rate rate tags tags related related lights lights

Intelligence économique, l’approche française

L’intelligence économique dans chaque pays se nourrit d’une culture de la stratégie originale (latine, asiatique, anglo-saxonne, africaine, monde arabe) et donc en appui, d’une culture spécifique de l’intelligence économique. Elle détermine des savoir-faire de gestion de la concurrence ou de la coopération dans le cadre des stratégies privées et publiques. La façon d’être au monde et de se le représenter dans une lecture de la mondialisation produit des comportements stratégiques et engendre la créativité en ce domaine: stratégie de puissance, stratégie d’influence, de sécurité, stratégie de conquête. Pour innover dans cette activité il convient de mobiliser les capacités d’intelligence – c’est-à-dire de compréhension des situations et des rapports de forces – et de penser les organisations de recueil, d’interprétation, de diffusion et de protection de l’information les mieux adaptées. Pensons ici aux multiples configurations en réseau.

Cette mobilisation produit dans les pays des communautés d’intelligence économique, véritables communautés de pratique rassemblant experts et praticiens des univers de l’entreprise, de la société civile, de l’administration et de l’éducation et de la recherche. Leurs pratiques et leurs innovations ont produisent des écoles: américaine, suédoise, française, chinoise, marocaine, brésilienne, burkinabée, sénégalaise …). Une école d’intelligence économique se définit donc par une vision du monde, une doctrine, une communauté de pratique, une capacité d’innovation et d’influence. Il suffit de lire le document intitulé « Intelligence économique : notions et références clés » publié en juin 2015 par la Délégation interministérielle à l’intelligence économique pour appréhender cette réalité.

Un nouveau phénomène apparaît avec la mondialisation. Il s’agit de la fertilisation croisée, l’hybridation entre des cultures de la stratégie (chinoise, anglo-saxonne, arabe, latine) et les pratiques d’intelligence économique qui se fondent sur la maîtrise de l’information et de la connaissance pour conduire leurs offensives concurrentielles ou leurs partenariats. Ce croisement détermine la capacité d’innovation de chaque école, ainsi que l’influence de telle ou telle sur les autres. Il est ainsi banal mais bien réel de noter que l’école américaine et ses matrices d’analyse des marchés et des relations entre acteurs de ces marchés (Porter, d’Aveni, Freemann…) révèle sa capacité d’innovation et d’influence sur les autres écoles. L’école française influence d’autres écoles grâce par exemple à ses analyses de la guerre économique, son ingénierie pédagogique en IE et l’intelligence territoriale.

L’intelligence économique en France s’est développée ainsi selon une dynamique de créativité. Le prochain défi de l’école française d’IE est celui de la maitrise de la transformation numérique et de notre capacité d’intelligence des technologies disruptives ; défi aussi de la formalisation d’une stratégie de maitrise des données (data) issues de l’internet des objets et des données personnelles, nouvel horizon de la bataille de la diversité culturelle.

Philippe CLERC, L'intelligence économique à la française

Philippe CLERC, L’intelligence économique à la française

Invité : Philippe Clerc, Conseiller expert en intelligence économique internationale

Animateur Stratégie et Intelligence économique : Jérôme Bondu, Dirigeant d’Inter-Ligere

Production : Franck Herbault & Bernard Berge (Yodise TV)

Réalisation : Bernard Berge (Yodise TV)

Rédaction : Franck Herbault

 

 

Présentation de l’invité : 

Philippe CLERC, conseiller expert intelligence économique internationale, CCI FRANCE, président de l’association internationale francophone d’intelligence économique, AIFIE.

 

tag : intelligence économique
Enregistrement  : fin juin 2015
Publication : 02 novembre 2015