Le référencement vidéo : une opportunité à ne pas manquer

Vous connaissiez bien l’adage « mieux vaut un bon schéma qu’un long discours » nous serions tentés de revoir cette maxime version 2.0 en disant que « mieux vaut une bonne vidéo que des pages insipides sur son site web ». Mais quand bien même vous disposeriez d’un bon support vidéo comment le rendre visible sur les moteurs de recherche et notamment sur You tube ? Tour d’horizon.

1- You tube : Les points techniques à ne pas négliger.

Pour diffuser efficacement ses vidéos il est fortement conseillé de multiplier les outils : Dailymotion, Vimeo, YouTube. Mais dans un premier temps nous vous proposons de nous concentrer sur YouTube qui reste l’acteur incontournable de ce secteur.

A l’instar des optimisations (SEO) sur un site Internet, les vidéos hébergées sur YouTube doivent respecter certains critères techniques pour avoir les meilleures chances de se retrouver en tête des résultats retournés.

Le titre

Le titre de la vidéo est un point fondamental. Il est impératif que le titre contienne les mots clés pour lesquels vous voulez ressortir. D’un point de vue technique, le titre de la vidéo est automatiquement balisé en tant que titre principale (balise H1 pour les connaisseurs) et repris dans le « Title » de la page. Beaucoup de Youtubers font l’erreur de mal choisir leur titre. Il faut raisonner simultanément « mots-clés » et « accroche ».

Vous avez certainement remarqué que Google propose très régulièrement des vidéos dans les résultats de recherches naturelles. C’est ce qu’on appelle la recherche universelle. Elle fait apparaître plusieurs types de résultats (liens classiques, images, vidéos, publicité etc.). L’objectif de cette recherche universelle est de donner satisfaction à l’internaute. C’est pourquoi les vidéos apparaissent uniquement avec un certain type de recherche (comment faire des crêpes, tutoriels excel etc..). Il est donc important d’utiliser ce type de mots-clés si vous souhaitez sortir en recherche universelle.

Les tags

Les tags ont une grande importance dans le référencement vidéo. Cette zone est souvent négligée par les webmasters qui font la confusion avec la balise « metakeyword » des sites Web qui n’est plus prise en considération par Google dans les critères de référencement depuis plusieurs années. Sur YouTube cette zone est encore priorisée. Néanmoins, il ne faut pas noyer cette zone avec des mots-clés mais plutôt privilégier deux à trois mots bien choisis.

Le backlink

Autre bonne nouvelle d’un point de vue technique pour le référencement : vous pouvez faire de nombreux liens sur votre vidéo pour booster sa visibilité. Si cette pratique massive n’est plus conseillée voire préjudiciable (pénalité pingouin) pour votre site Internet, il en est autrement au sujet des vidéos sur YouTube qui supporteront très bien les opérations de backlinks. Autrement dit le fait d’avoir de nombreux liens émanant d’autres sites Web vers votre vidéo sur YouTube va être un des facteurs qui propulsera cette vidéo en tête des résultats.

Votre site

N’oubliez pas d’intégrer la vidéo sur votre site. D’un point de vue pratique la vidéo est en réalité hébergée sur YouTube mais peut-être visionnée depuis votre site. (Le nombre de vues est quand même comptabilisé par YouTube!). A terme, votre site peut même avoir le privilège de sortir directement dans la recherche universelle. Quoi qu’il en soit, partez plutôt du principe que dans un premier temps la vidéo est plus un catalyseur de notoriété via une exposition déportée (YouTube) qu’un apporteur massif de trafic direct sur votre site.

En respectant ces quelques critères techniques vous devriez déjà obtenir des résultats satisfaisants. Comme nous allons le voir dans cette seconde partie la visibilité va dépendre ensuite de votre vidéo elle-même. Autrement dit, de la qualité du contenu.

2- N’oubliez pas l’essentiel : le contenu prime sur le contenant.

Les succès incroyables de certaines vidéos montrent une chose : ce n’est pas le référencement à proprement parler des vidéos qui explique toujours le nombre de vues impressionnant, mais bien parce que les réalisations correspondent à un besoin réel. . La vidéo est alors souvent propulsée sur la toile grâce au public qui en fait le partage et la promotion.

La bonne nouvelle c’est qu’il n’est nul besoin d’être un réalisateur, un publicitaire chevronné, ou un créatif inspiré pour faire des vidéos qui intéresseront votre public.

Prenons quelques exemples :

Cas 1 : Vidéo Pratique et pragmatique

Vous recherchez un vélo électrique. Les plus grands sites du secteur, ne manqueront pas d’évoquer un modèle réputé : le Neo cross de la marque Emotion. Intrigué, vous allez faire la requête « émotion neo cross » sur YouTube. Vous découvrirez alors la video du site itinbikes.com. Une vidéo très simple d’1mn30 montrant le vélo sous toutes ses coutures.

https://www.youtube.com/watch?v=4gr37ganVqw 

Moyen technique : un téléphone.

Temps de prise de vue : 5 mn.

Résultats Plus de 13 000 vues…

Une promotion indirecte pour le magasin dont il serait dommage de se passer.

Cas 2 : utiliser les marques des produits

Dans un autre registre, un site e-commerce comme hairstore.fr a parfaitement intégré la vidéo dans ses moyens de communication online. Le site utilise les vidéos déjà réalisées par ses fournisseurs (kerastase, loreal…) simultanément sur son site et sur sa chaine YouTube. Une excellente façon de surfer sur la notoriété des marques qu’il distribue pour donner encore plus de crédibilité à son site.

Ainsi, sur la recherche YouTube « Steampod L’Oréal Professionnel »,  la vidéo de hairstore apparaît dans les premiers résultats et dépasse allègrement les 80 000 vues.

Temps d’intégration : 3 mn

Résultats: 87 000 vues.

https://www.youtube.com/watch?v=YCjRGjGB_dY

Cas 3 : véhiculer ses propres valeurs

Enfin pour une marque en plein devenir comme Commencal (Concepteur de VTT haut de gamme), la vidéo est un moyen de partager et de véhiculer des émotions qui portent la marque. Un film de test produit peut dépasser les dizaines de milliers de vues sur la niche des vététistes passionnés.

https://www.youtube.com/watch?v=OXy4sUyFNlE ; https://www.youtube.com/watch?v=zFwjz-JCCYI

Une marque qui porte des valeurs fortes évocatrices de dépassement de soi, de liberté, de nature, de performance et de qualité. Les vidéos sont en parfaite adéquation avec cet état d’esprit. La marque ne vend pas un vélo elle « vend » une adhésion aux valeurs des produits : une reconnaissance de soi à travers une pratique sportive empreinte de rêves et de technique.

Un outil à la disposition de tous

Tout site, quelle que soit sa taille, peut aujourd’hui intégrer de la vidéo dans sa stratégie de communication. Le film était à l’époque l’apanage des plus gros qui pouvaient se permettre à grand renfort de budgets l’achat d’espace publicitaire sur le petit écran. Une époque révolue à l’heure du web et des caméras HD où tout un chacun peut créer des vidéos et les diffuser pour des coûts souvent dérisoires. Dans le cercle vertueux de la visibilité, notons au passage que l’’intérêt suscité par le contenu va aussi influencer le bon positionnement de la vidéo car le nombre de vues et le fait que les internautes visionnent intégralement la vidéo sont des signaux forts pris en considération par Google pour positionner les résultats vidéos.

Pour autant, malgré ce potentiel incroyable, nous constatons que la vidéo est encore sous-utilisée. Plusieurs de nos e-Commerçants ont parfaitement réussi à utiliser ce média, mais d’autres, souvent par manque d’information, n’exploitent pas encore cette manne.

Raison de plus pour se lancer car l’opportunité est aussi réelle que facile à saisir pour ceux qui s’en donneront les moyens.

La visibilité sur Internet est un sujet central au cœur des préoccupations de nombreuses entreprises. Dans ce domaine la vidéo représente une réelle opportunité. YouTube, entre autres, avec plus de deux millions de visionnages par jour montre l’intérêt d’utiliser ce moyen de communication impactant, ludique et surtout d’une efficacité redoutable.

Mais sans plus attendre, un seul mot d’ordre : À vos caméras.

Laurent Bizot le Directeur de l’Expérience clients chez Oxatis

BIZOT-Laurent-Directeur-Experience-Clients-Oxatis

BIZOT-Laurent-Directeur-Experience-Clients-Oxatis

À propos d’Oxatis

Fondé en 2001, Oxatis propose une solution E-Commerce complète et performante pour les PME. Avec plus de 10 500 e-Commerçants (France, Angleterre, Espagne, Italie) répartis sur 21 secteurs d’activité et un chiffre d’affaires en croissance de plus de 30% par an, Oxatis se positionne comme le leader européen dans son domaine. Par sa technologie en mode Saas, Oxatis apporte des avantages uniques : richesse fonctionnelle, fiabilité, démarrage rapide, évolution continue et permanente pour intégrer les dernières nouveautés du e-Commerce. Oxatis a été choisi en mai 2014 par Sage (+ de 900 000 entreprises clientes en France, Espagne et Angleterre) pour devenir sa solution e-Commerce exclusive et compléter son offre de logiciels de gestion. La croissance d’Oxatis repose sur la qualité de sa solution et son innovation permanente (Big Data, …). Elle repose aussi sur la prise de conscience grandissante des avantages du modèle Saas qui représente 25% aux Etats-Unis contre seulement 10% en Europe. Ainsi, selon l’étude KPMG-Oxatis, les sites e-Commerce Oxatis sont significativement plus rentables que la moyenne (75% ont atteint l’équilibre contre seulement 45% des sites français – Source : Etude WebLoyalty/Benchmark). Oxatis profite du soutien d’investisseurs de renom, A+ Finance et OMNES Capital qui l’accompagnent depuis 2008 – www.oxatis.com