Le corporate venture : accélérateur de la croissance des PME

Evénement sur le corporate venture : accélérateur de la croissance des PME ? 

Conférence : Jeudi 19 septembre – 18 h 30

Provadys et l’IE-Club ont le plaisir de vous convier à leur prochaine conférence consacrée au corporate venture.

18h30 : Accueil des participants, présentations flash et animations

19h00 : Introduction d’Isabelle VEIL, auteur de l’étude Les Echos « le marché français du corporate venture », Fondateur de IV Development, expert du financement des PME au sein du pôle de compétitivité Systematic Paris Région.

19h15 : Témoignage de Stéphane DISTINGUIN, Fondateur de Digitick, Fondateur et CEO de faberNovel et Président du Pôle de Compétitivité Cap Digital

19h30 : Le Capital-Investissement industriel, quelles sont les recettes du succès ? Table ronde animée par Dominique AGRECH, Directeur Associé chez XAnge Private Equity, avec :

– Jean-Marc BALLY, General Partner & Managing Director Aster Capital
– Stéphane DISTINGUIN
, Fondateur et Président faberNovel, Président Cap Digital
– Jean FERRÉ
, Directeur Div. Développeurs, Plateforme et Ecosystème Microsoft FR

– Fabienne HERLAUT, Managing Partner Ecomobilité Venture
– Georges KARAM, Fondateur Sequans
– Vincent RICORDEAU
, Co-fondateur et Président KissKissBankBank
– Renaud TRNKA
, Directeur Général Bouygues Télécom Initiative

20h15 : Conclusion par Bernard HAURIE, Directeur de la Stratégie & de l’Innovation du Groupe La Poste & Président de l’IE-Club

20h30 : Networking et cocktail – Remise du Livre Blanc

A la suite du débat, l’IE Club présentera et distribuera son nouveau Livre Blanc. A travers 6 cas de collaborations entre un « corporate investisseur » et une société investie, l’IE Club étudiera les retombées pour chaque partie, ainsi que les idées force déduites en matière de bonnes pratiques. Qui profite réellement de ce mode de partenariat financier et industriel ? Les enseignements de ces « case studies » peuvent-ils être dupliqués ? Est-ce un catalyseur ou un fossoyeur d’innovation ? Enfin, est-ce une solution à la crise actuelle du financement amont qui mérite d’être généralisée ?

Inscrivez-vous en ligne