L’affiliation : Fonctionnement

Cette méthode, apparue en 1996 aux USA grâce à Amazon, consiste à rémunérer des sites Internet pour promouvoir ses services ou ses produits. Cette technique a fait son apparition en France en 1999. Il s’agit donc d’une méthode de commercialisation encore nouvelle. Le marché Français est évalué en 2009 à 160 M€.

Le principe consiste à proposer aux affiliés (personnes physiques ou morales disposant d’un site Internet avec des espaces publicitaires) une rémunération au travers ce que l’on appelle un programme d’affiliation. Construit par l’annonceur, il définit les conditions de rémunération, à savoir le montant des commissions ainsi que les conditions de validité de ces commissions.

Les méthodes de rémunération se répartissent en 3 grandes catégories :le CPC (coût par clic), le CPM (coût pour mille affichages), le CPA (coût par action).  Ce dernier peut se matérialiser soit par un pourcentage appliqué au montant de la vente soit par une commission versée pour la génération d’un lead qualifié.

Ces méthodes de rémunération peuvent se mixer. Un annonceur pourra tout à fait prévoir une rémunération au clic augmentée d’un bonus de lié à la vente d’un produit. Exemple : un affilié percevra 0.50 € pour chaque clic exercé sur la bannière plus 5% du montant de la vente réalisée.

Quel programme proposer ? Il faut bien comprendre qu’un affilié a pour objectif de maximiser ses gains et donc de rentabiliser ses espaces publicitaires. Il est donc attiré par les programmes les plus rémunérateurs. Toutefois, il sera attentif aux taux de transformation d’une campagne. Si le service proposé par un annonceur ne trouve pas échos auprès des Internautes, le taux de clic sur une bannière sera faible et donc la rémunération de l’affilié en dessous de ses attentes, même si la rémunération est unitairement plus forte que pour une autre campagne.

Comment faire connaître son programme d’affiliation ? Deux méthodes : l’affiliation directe ou faire appel à une plateforme. Dans le premier cas, la société devra investir dans une plateforme, engager une personne pour faire connaître son programme à des affiliés, faire le suivi journalier, animer sa campagne… Dans le second, l’entreprise peut confier la campagne à une société qui s’en occupera intégralement (une plateforme d’affiliation). Son métier consiste à promouvoir les campagnes de différents annonceurs auprès des affiliés inscrits sur sa plateforme. Elle gère le recrutement, l’animation et le paiement des affiliés. Elle se rémunère sur les commissions versées aux affiliés. En général, cette commission est de 30%. Lorsqu’un affilié a généré 100 € de commission, la plateforme vous facture 130 €, 100€ qu’elle reverse à l’affilié et 30 € qui constitue son chiffre d’affaires réel.

Il faut savoir que la plupart des plateformes applique un minimum de facturation mensuel mais également des frais de mise en service.

Comment choisir sa plateforme ? Certaines sont spécialisées et ne commercialisent que des programmes concernant le jeux. Si vous êtes dans ce cas de figure, il est préférable de s’adresser en priorité à ces plateformes. Le discours tenu par les plateformes est assez homogène. Tous vous affirment que leur personnel est spécialisé par métier. Difficile de vérifier cela lors d’un RDV avec le commercial… Toutefois des questions comme : combien de campagnes gère un Affiliate Manager ou comment sont rémunérés les Affiliates Manager (fixe ou fixe+variable) ou encore quel est le nombre d’affiliés actifs, peuvent vous aider à choisir la plateforme qui vous conviendra le mieux.

Asunlys Partners

www.asunlys.com