Currently Browsing: Par-delà les frontières

Le développement international chez Ludendo

Le développement international chez Ludendo

Il n’y a pas de vérité en matière de développement international. Si chez certains la présence internationale s’est faite immédiatement, chez Ludendo, spécialiste du jouet, cela a pris 20 ans environ. Depuis 1977, date de création du premier magasin (la Grande Récrée), il a fallu apprendre le métier de commerçant en jouet, métier particulier. Il faut comprendre que 50% des ventes sont réalisées sur les deux derniers mois de l’année. Au bout de 20 ans, la société Ludendo a réussi à installer sa marque au niveau national. A partir de ce moment, La Grande Récré a pu se projeter à l’international et notamment vers des pays de langue francophone. 

Les premiers pays ont été le Maroc et la Belgique. Le premier grâce à l’initiative d’un acteur local et le second pour des raisons de langue. Ludendo se tourne ensuite vers l’Espagne pour des raisons culturelles et notamment un mode de consommation proche de celui de la France. Aujourd’hui, le développement international est effectué par croissance externe. Ces acquisitions permettent  d’acquérir un positionnement rapide sur le ou les marchés visés. Toutefois, comme le précise Franck Mathais, lors d’une acquisition, il est nécessaire de transposer les principes et les valeurs de l’entreprise, ce qui demande du temps et de l’investissement. (suite…)

Read More

La commercialisation internationale chez Fifty-Five

La commercialisation internationale chez Fifty-Five

Le développement à l’international peut être géré pour certaines activités à partir de la France. C’est le cas pour Fifty-Five puisque sur les quatre premières années d’existence, 75 % du chiffres d’affaires de la société venait d’entreprises que Fifty-Five accompagnait au niveau global. En effet, les sujets abordés permettaient une décision centralisée depuis Paris. Mais depuis 2 ans, il a été décidé d’ouvrir une filiale à Londres et une autre à Hong-Kong. Pourquoi ce choix ? 

Comme l’explique Jean Neltner, les raisons sont différentes. Pour l’Angleterre, l’objectif était de développer le même type d’approche avec des sociétés dont le siège social est basé en Angleterre notamment parce qu’il s’agit du plus gros marché. Pour le bureau à Hong-kong, il s’agissait d’accompagner les clients français sur un marché très stratégique pour eux, notamment dans le luxe et la grande distribution. L’objectif étant d’avoir des équipes locales connaissant l’écosystème. En effet, en Asie, Google n’existe pas, Facebook non plus. Le e-commerce passe par des plateformes qui n’existent pas en Europe d’où l’importance d’une présence physique. (suite…)

Read More

Développement à l’international : conseils et pièges à éviter

Développement à l’international : conseils et pièges à éviter

Lorsque l’on souhaite développer son entreprise de service à l’international, que faut-il faire et ne pas faire ?

Selon Matthieu Courtecuisse, fondateur et dirigeant de la société SIAPARTNERS, il faut penser au développement à l’international dès la création de l’entreprise et ne pas attendre le développement en France.

Quel est le rôle de la direction générale dans ce genre de développement ? Son rôle est central ; il est en effet essentiel que la direction générale voire même le président lui-même soit présent à l’international pour instaurer un climat de confiance non seulement avec les clients, mais aussi avec les collaborateurs (suite…)

Read More

L’e-Multiculturalisme au service du développement international

L’e-Multiculturalisme au service du développement international

Une marque, pour réussir à l’international, ne doit pas se contenter d’apparaître internationale. Elle doit au contraire savoir valoriser son identité locale, désirer être en même temps américaine à New York, chinoise à Canton et italienne à Milan. 

C’est tout l’enjeu de l’e-Multiculturalisme, discipline créée par Datawords qui permet aux marques d’accélérer le déploiement international de leurs stratégies digitales et de leurs contenus, notamment dans leurs stratégies e-commerce.

En effet, pour être pertinentes sur chacun de leurs marchés, sur les bons moteurs de recherche, dans leur veille internationale et dans l’e-modération de leurs médias sociaux, les marques doivent donc développer une véritable expertise webmarketing multiculturelle. (suite…)

Read More

Manager une équipe multiculturelle

Manager une équipe multiculturelle
SYSTRA est le numéro 2 mondial sur le marché de l’ingénierie des infrastructures de transport public à l’international. Nicolas Kaeser, Directeur de la Région Europe du Sud Méditerranée du Groupe  nous explique comment manager des équipes et des projets multiculturels,  bien conduire ses négociations dans un contexte d’exigence croissante aux quatre coins du monde.

(suite…)

Read More

Réussir à l’international

Réussir à l’international

Etre présent à l’international est la clé de la réussite d’une entreprise. Cela diversifie les risques liés aux marchés/pays et pays et peut également apporter de nouveaux produits et idées. « Au-delà des aspects business, les différentes nationalités au sein d’une entreprise est un grand enrichissement. Cela apporte d’autres points de vues et façons de penser.  » 

Il faut traiter l’export non pas comme une sous-partie de l’entreprise mais de la même manière que le reste des marchés.
Cela signifie que le client, au niveau local, a besoin d’avoir une équipe face à lui. Il peut s’agir d’équipes locales par pays ou regroupées sur une zone particulière. Il faut également des solutions logistiques locales pour améliorer la supply-chain. Pour servir les différents marchés, la pratique de la langue anglaise est impérative, tout comme le fait de disposer d’équipes back-office multi-langues.

(suite…)

Read More

Se lancer à l’International dans les nouvelles technologies

Se lancer à l’International dans les nouvelles technologies

Actuellement en France, les entreprises sont assez timides pour se lancer à l’International dans les nouvelles technologies et ce, souvent par méconnaissance. Il existe en effet des leviers mis à la disposition des entreprises françaises pour aller à l’International petit à petit sans bruler les étapes. De nombreux partenaires, tel que Ubifrance, accompagnent les sociétés dans cette démarche. Obtenir des certifications reconnues à l’International est aussi un atout facilitant le développement dans d’autres pays tel que la Chine par exemple. (suite…)

Read More

« Le nerf de la guerre » : nouveau livre d’Alessandro Giraudo

« Le nerf de la guerre » : nouveau livre d’Alessandro Giraudo

Qu’est-ce qui a amené Alessandro Giraudo a écrire ce livre ? 2 raisons : un grand intérêt pour le lien entre la guerre et l’économie d’une part et le constat qu’il n’existe pas de texte synthétique sur ce thème couvrant les conflits durant toute l’Histoire d’autre part. II existe uniquement des ouvrages sur le financement de certaines guerres ou de certains conflits.

2 phrases peuvent résumer le lien entre les conflits et l’économie :

– « Qui a de l’argent peut se permettre une guerre, qui n’en a pas les perd toutes ».

– On veut à présent limiter le nombre de morts, voire en avoir zéro. Par conséquent, il faut protéger les hommes et pour un homme sur le terrain, il en faut dix derrière qui assurent sa protection. « On est en train de dépenser beaucoup plus d’or que dans le passé pour avoir moins de sang ». (suite…)

Read More

La déclaration des biens à double usage et la douane ?

La déclaration des biens à double usage et la douane ?

Quelles sont les obligations des entreprises en matière de déclarations des biens à double usage ? Erwan GUILMIN, Directeur régional des douanes sur l’Ile-de-France Ouest, explique le champ d’application de la notion de bien à double usage et les procédures à respecter pour éviter les difficultés avec la douane.

Tout d’abord, la notion de bien à double usage se réfère aux biens qui peuvent avoir une application civile et militaire. Mais ce concept est subtil. En effet, un objet utilisé par un service militaire ne confère pas automatiquement la qualité de bien à double usage (exemple de la table). En réalité, cette notion recouvre l’ensemble des technologies informatiques et matérielles ayant un usage civil et militaire (logiciel de cryptographie, serveur). (suite…)

Read More

La douane et la propriété intellectuelle

La douane et la propriété intellectuelle

Erwan GILMIN évoqué la mission de protection de la douane concernant la propriété intellectuelle. L’action de la douane est d’autant plus importante que la contrefaçon représente une part croissante de l’économie car tout ce qui est susceptible de générer des profits est contrefait. Il y a 2 ans, la douane a saisi plus de 6 millions d’articles de contrefaçons.

Pour lutter contre ce pillage, la douane met en place des barrières.

Mais avant tout, l’entreprise doit se prémunir des risques en amont, notamment en protégeant ses inventions. Pour justifier l’action douanière, une invention doit faire l’objet d’une protection, notamment par le dépôt de brevet ou licence. L’entreprise peut être en relation avec l’Institut national de la propriété intellectuelle (INPI). La douane doit donc être perçue comme un partenaire qui agit sur le terrain. Elle ne représente qu’un « maillon de la sécurisation » et non le socle à l’initiative de la protection initiale. Ce n’est qu’après l’existence d’une protection que la douane peut exercer ses compétences, qui ont été étendues par les réglements et lois communautaires. (suite…)

Read More

Quelles sont les missions de la douane ?

Quelles sont les missions de la douane ?

Erwan GUILMIN, Directeur régional des douanes sur l’Ile-de-France Ouest, développe les missions de la douane et les mesures que les opérateurs importateurs et exportateurs doivent prendre.

Tout d’abord, la douane est la police de la marchandise. Elle a 2 grandes missions depuis sa création en 1793.

D’une part, sa première attribution consiste à lutter contre les stupéfiants, les contrefaçons, le tabac de contre-bande et les espèces menacées.

D’autre part, la douane a une mission fiscale consistant à percevoir des taxes, liées par exemple à la fiscalité énergétique, d’autant plus que l’administration perçoit 68 milliards d’euros par an. (suite…)

Read More